Accueil

Street Art Éphémère

9 rue de la Moselle à Mulhouse


En ce moment sur le Mur Mulhouse

Novembre 2020 #75

Artiste invité: Francisco Gomes

Audiodescription du cartel en français:

Audiodescription of the cartel in English:

Liens vers les sites de l’artiste:

Entretien avec Francisco Gomes, 75ème artiste du MUR Mulhouse 

Francisco, comment as-tu entendu parler du Mur Mulhouse ?


J’ai découvert le Mur en 2015 lors de la performance de mon ami Tiago Frances, que j’ai assisté dans la création et dans la photographie de sa performance. Je suis revenu en 2019 pour assister l’artiste Cesah. C’est à ces deux occasions que j’ai pu vivre le Mur et rencontrer l’association.


Pourquoi as-tu eu envie de faire le Mur Mulhouse ?


Après mes deux premiers passages, cet endroit est devenu un lieu un peu spécial pour moi. Je trouve également que le concept (d’art éphémère) est super, le Mur est énorme, ça m’a motivé à participer à ce projet. En plus l’accueil est top et j’aime beaucoup les membres de l’association !


Et tu peux nous en dire un peu plus à propos de l’oeuvre que tu es en train de réaliser ?


Cette fresque est un hommage au photographe mulhousien Ramon qui nous a quitté récemment et que j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois. Comme il parlait espagnol, nous avons pu beaucoup échanger sur l’art, la photographie…C’est également un reportage sur la Covid, un hommage à Mulhouse en confinement et à notre liberté bridée. Elle figure un combat, pour la situation que nous vivons et pour la liberté.


Qu’est-ce qui a motivé ton choix ?


Je suis photographe, et je réalise des documentaires photos. C’est le même processus: la fresque est construite comme un reportage, pour montrer le vrai.Certains y voient un comics, mais je ne l’ai pas conceptualisée comme ça.


Quelles sont tes méthodes de travail ?


Je travaille principalement en noir et blanc. Je trouve que les gens et les ambiances y sont plus précis. On en tire l’âme: avec le noir et blanc, on n’est pas perturbés par les couleurs dans la lecture du message.Quand je dessine sur papier ou sur toile, je travaille surtout avec l’encre de Chine.


Qu’est-ce qui t’a le plus marqué dans ton passage sur le Mur Mulhouse ?


C’est un endroit où j’ai déjà passé beaucoup d’heures ! Et après Tiago et Cesah, c’est le 3ème noir et blanc que je vois représenté…Je suis content parce que j’ai rencontré de grands artistes à Mulhouse, mais aussi des gens supers dans l’association. J’ai du respect pour le travail que c’est de faire vivre une asso et cet endroit.Et le Mur Mulhouse est une référence, tout le monde en parle. Je suis ravi d’y avoir contribué: de grands artistes sont passés sur le Mur avant moi. En plus, continuer à faire vivre l’art dans cette période est pour moi un espoir pour la vie culturelle.


L’Association Mur Mulhouse est membre de la Fédération de l’Art Urbain


Conception et réalisation du site: Arnaud MARTIN

Créez un site Web gratuitement avec WordPress.com.
Commencer